Nouvelles recettes

Trick-or-Treat 2020: Comment rester en sécurité pendant le coronavirus

Trick-or-Treat 2020: Comment rester en sécurité pendant le coronavirus

Cette tradition d'Halloween n'est pas une cause perdue

SeventyFour/Shutterstock

La pandémie de coronavirus a changé des vies de nombreuses manières, grandes et petites. Les écoles, les voyages, le travail et même la façon dont les vacances sont célébrées ont changé. Comme la pandémie ne montre aucun signe de ralentissement, il n'est pas trop tôt pour se demander à quoi ressemblera Halloween en 2020.

Comment pouvez-vous faire des bonbons ou un sort en toute sécurité en octobre ? Le Daily Meal s'est entretenu avec le Dr Amyna Husain, médecin en médecine d'urgence pédiatrique à Johns Hopkins, spécialisée dans la préparation aux catastrophes en pédiatrie, et a envoyé un courrier électronique au Dr Gary Reschak, pédiatre au Northwestern Medicine Huntley Hospital, pour voir comment les soigneurs et les adultes qui distribuent des bonbons peuvent gérer Halloween en toute sécurité.

Trick-or-treat n'est pas une cause perdue

Rawpixel.com/Shutterstock

"Je ne peux pas dire que le trick-or-treat est perdu cette année", a déclaré le Dr Amyna Husain. « Je pense qu’il existe des moyens de le faire en toute sécurité. » Voici comment le faire et rester en sécurité.

Pour tout le monde : les règles et règlements peuvent varier selon la ville, le comté et l'état

FatCamera/E+ via Getty Images

La première chose que vous devriez faire lors de la recherche d'un truc ou d'un traitement est de vérifier les réglementations de l'État, du comté, de la localité et même du quartier. Les taux de coronavirus ont varié à travers le pays, et les pourcentages de personnes à haut risque par État varient également. Soyez au courant des tarifs et des règles de votre région pour déterminer si l'activité est une bonne idée ou non.

Pour les trick-or-treaters : allez-y par équipes

Tita77/Shutterstock

Husain a une recommandation pour les quartiers et les villes : désignez des quarts de travail pour qui donne des friandises quand. "Je pense qu'avoir du temps tronqué ou des décalages de temps que les gens traitent dans une communauté [est plus sûr]", a-t-elle déclaré. « Désigner par périodes ou par zones, des maisons impaires, des maisons paires, mais une zone voudrait le faire. Ce ne sera pas une taille unique.

Pour les trick-or-treaters : Trick-or-treat avec des personnes dans votre « pod pandémique »

MARTIN BERNETTI/AFP via Getty Images

C'est amusant d'aller faire des friandises avec des amis, mais pour 2020, gardez-le avec des amis proches et des membres de la famille, ou dans le pod de la pandémie de scolarisation de votre enfant. "Si un groupe d'enfants va à la friandise, ils peuvent aller avec d'autres membres de la famille", a déclaré Husain. "Vous ne voulez pas mélanger des enfants qui ne se mélangent pas normalement pour continuer à protéger les gens des autres auxquels ils ne sont pas déjà exposés tout le temps."

Pour les trick-or-treaters : allez dehors

Comtesse Jemal/Getty Images

"Si tout le monde reste dehors, porte un masque et utilise une bonne hygiène des mains, Halloween peut être une fête sûre et gérable", a déclaré Reschak. Évitez le trick-or-treat pendant une période prolongée lors d'événements à l'intérieur ou dans des immeubles d'appartements.

Pour les trick-or-treaters : évitez les grandes fêtes

Spencer Platt/Getty Images

Les fêtes d'Halloween dans une maison ou un hôtel hanté effrayant de la vie réelle ont été populaires dans le passé, mais pour 2020, limitez-vous à un tour de passe-passe socialement éloigné. "Les emplacements extérieurs sont toujours meilleurs, et si vous vivez dans une région du pays qui peut avoir un Halloween pluvieux ou froid, je ne recommanderais pas d'aller à une célébration à l'intérieur", a déclaré Reschak. « Le risque augmente considérablement lorsque vous assistez à un événement en salle avec beaucoup de monde. »

Pour les trick-or-treaters : restez dans votre quartier

SolStock/E+ via Getty Images

Alors que voyager dans le quartier avec les plus grandes demeures (et, par conséquent, les plus grandes barres chocolatées) est une tradition d'Halloween, gardez-le pour vous cette année. "C'est définitivement plus sûr de rester plus près de chez soi", a déclaré Husain. « Ce sont des personnes avec qui vous avez côtoyé plus souvent, il y a donc moins de chances de se propager en dehors de votre région. » Il y a même un plus inattendu à ce plan : plus de bonbons. « Il va y avoir un temps et une opportunité limités pour faire un trick-or-treat. Du point de vue d'un enfant, vous pourrez peut-être atteindre plus d'endroits si vous ne vous éloignez pas. »

Pour les trick-or-treaters : Portez un masque...

Imgorthand/E+ via Getty Images

L'un des meilleurs conseils pour la sécurité des coronavirus, que vous soyez à l'épicerie ou au restaurant, s'applique également à Halloween : portez un masque. « La précaution la plus importante est de porter un masque approprié car le virus qui cause le COVID-19 se propage par des gouttelettes respiratoires », a déclaré Reschak. En effet, vous pouvez intégrer votre masque à votre costume. Husain a noté que les costumes des travailleurs de la santé, les costumes de ninja et d'autres idées de costumes sont particulièrement adaptés aux masques.

Pour les trick-or-treaters : … Mais pas un masque en caoutchouc

Jeenah Moon/Getty Images

Certains des costumes d'Halloween les plus recherchés comportent des masques en caoutchouc ou en plastique : pensez à Pennywise le clown, à Michael Myers ou à un cheval. Mais ce ne sont pas les mêmes qu'un couvre-visage en tissu. "Un masque de costume n'est pas la même chose qu'un masque chirurgical ou un couvre-visage en tissu", a déclaré Reschak. "Si le costume de votre enfant comprend un masque, il vaut mieux superposer des masques que de compter sur un costume pour se protéger."

Pour les trick-or-treaters : Assurez-vous que les masques et le costume sont confortables

Taiyou Nomachi/DigitalVision via Getty Images

Assurez-vous que vous et votre enfant ne portez pas seulement un masque facial correctement, mais qu'il est également confortable. Le trick-or-treat est une activité physique qui peut durer des heures, vous voulez donc vous assurer qu'il a une bonne portabilité. "Les gens doivent faire attention à ce que le masque couvre réellement le nez et la bouche de manière suffisamment sûre pour que l'enfant n'ait pas de difficulté à respirer et ne veuille pas l'enlever parce que c'est si inconfortable", a déclaré Husain. "Essayez le costume avant Halloween pour qu'ils sachent qu'il est confortable."

Pour les trick-or-treaters : les gants ne sont pas vos amis

Maria Sbytova/Shutterstock

Les gants sont-ils la meilleure chose à porter pendant la pandémie de coronavirus ? Pas tellement. Les gants protégeront vos mains, bien sûr, mais si vous mettez ces mains gantées sur votre visage, vous pourriez avoir des ennuis. "Que vous portiez des gants ou non, vous pouvez toucher vos yeux, votre nez et votre bouche, puis continuer et toucher autre chose", a déclaré Husain. « Donc, les gants en eux-mêmes ne sont pas protecteurs. »

Pour les friands : Adoptez une bonne hygiène des mains

Alex Liew/E+ via Getty Images

Au lieu d'opter pour des gants, Husain recommande de transporter des désinfectants pour les mains à clipser pour le trick-or-treat et d'utiliser le désinfectant entre les maisons. Reschak a fait écho à cette recommandation. "Si vous choisissez d'aller de maison en maison pour un tour de passe-passe, soyez prêt à pratiquer une bonne hygiène des mains à chaque endroit", a-t-il déclaré. « Apportez un désinfectant pour les mains à utiliser avant de vous déplacer d'un endroit à un autre. »

Pour les bonbons ou les friandises : les bonbons emballés peuvent être sans danger

JLMcAnally/Shutterstock

Halloween, c'est une chose : les meilleurs bonbons. Alors, ces mini barres Snickers et ces minuscules boîtes de Dots sont-elles sûres à manger ? "Tous les bonbons doivent être emballés, vous ne devriez pas consommer de bonbons qui ne sont pas emballés ou sans danger", a déclaré Husain. "Tout bonbon emballé, achetant des bonbons maintenant au magasin, devrait être complètement sûr."

Pour les bonbons : si vous voulez désinfecter des bonbons, voici comment

Onfokus/E+ via Getty Images

Vous ne savez toujours pas si vous voulez ou non manger ce bonbon ? C'est bon. Reschak a dit que vous pouvez le laisser reposer pendant 10 à 14 jours avant de le consommer. Vous pouvez également laver l'emballage extérieur avec de l'eau et du savon ou consulter les directives de la FDA et du CDC à l'approche d'Halloween.

Pour les friandises : pensez à acheter vos propres bonbons

SolStock/E+ via Getty Images

Si vous n'êtes pas à l'aise pour obtenir des bonbons d'Halloween de vos voisins, vous pouvez toujours en acheter pour vous et vos petits. "La meilleure façon pour les enfants de recevoir des bonbons serait de leurs propres parents", a déclaré Reschak. « Ils peuvent toujours faire des friandises, mais leurs parents pourraient leur remettre les bonbons à chaque arrêt. Cela réduirait considérablement la probabilité que le virus soit transmis sur des emballages. »

Pour tous : faites-vous vacciner contre la grippe

FatCamera/E+ via Getty Images

Il est toujours important de se faire vacciner contre la grippe, mais pour 2020 (et avant le trick-or-treat), c'est encore plus important. « Les parents et les enfants devraient se faire vacciner contre la grippe chaque année avant Halloween cette année », a déclaré Reschak. « Nous voulons absolument éviter de contracter la grippe et ce coronavirus en même temps. Une autre raison pour laquelle nous voulons réduire la propagation de la grippe cette année est de préserver les ressources médicales. Chaque cas de grippe évité nous donne plus de ressources à utiliser pour soigner les personnes atteintes de COVID-19. »

Pour les donneurs de bonbons : Conservez les bonbons dans des sachets individuels

© Erhan Inga/Dreamstime.com

Passer des bonbons à un enfant ou faire en sorte que les enfants mettent la main dans un grand bol de bonbons peut provoquer une contamination croisée au milieu d'une pandémie. Alors, comment pouvez-vous distribuer des friandises en toute sécurité ? Utilisez de petits sacs en plastique. "Ayez des bonbons, ou tout ce que vous choisissez de sortir, sur le pas de la porte en petites quantités que les gens peuvent emporter", a recommandé Husain. "Un Ziploc de friandises à emporter serait bien au lieu d'avoir un bol plein et qu'un enfant mette la main dans un bol plein après qu'un autre enfant mette la main dans ce bol plein et continue de propager le virus."

Pour les donneurs de bonbons : restez derrière une contre-porte

Tetiana Soares/iStock via Getty Images Plus

Si vous le pouvez, restez à l'intérieur tout en distribuant des bonbons. « C’est toujours merveilleux de pouvoir voir des enfants déguisés. Si vous pouvez le faire derrière une contre-porte vitrée, ce sera plus sûr », a déclaré Husain. "Vous pourrez saluer ou voir les enfants mais pas vous exposer." Ce conseil est particulièrement important pour les populations vulnérables. «Ce sont souvent les personnes âgées à la maison qui distribuent les bonbons pendant que les plus jeunes emmènent les enfants. C’est une population à laquelle il faut faire attention », a-t-elle déclaré.

Pour les donneurs de bonbons : Asseyez-vous dehors derrière une table

Comtesse Jemal/Getty Images

La distanciation sociale sauve des vies. Donc, si vous pouvez le faire à Halloween, faites-le. "S'il ne s'agit pas d'une personne à haut risque, il peut mettre une table et s'asseoir à 6 pieds de la table", a déclaré Husain. « Ce serait certainement une approche acceptable. De cette façon, ils peuvent continuellement réapprovisionner les sacs.

Pour les donneurs de bonbons : sortez le désinfectant pour les mains

AJ_Watt/iStock via Getty Images Plus

L'hygiène des mains est si importante. Alors que les friands de bonbons devraient garder avec eux une bouteille portable de désinfectant pour les mains, les donneurs de bonbons peuvent également mettre une bouteille à pompe pour ceux qui attrapent des bonbons. Les deux médecins ont recommandé cette approche.

Pour les donneurs de bonbons : Si vous ne voulez pas participer, éteignez vos lumières et affichez une pancarte

Hayk_Shalunts/Shutterstock

L'une des règles classiques de l'étiquette du trick-or-treat est que si vous ne voulez pas participer, vous gardez vos lumières éteintes. Ceci est doublement important pour 2020. En plus de garder les lumières de votre porche éteintes, Husain recommande aux communautés de donner des signes aux personnes qui ne veulent pas participer à un tour de passe-passe cette année. "Peut-être que la communauté décide qu'un certain panneau sur la porte indique que cette maison prend un laissez-passer cette année et demande aux gens de ne pas s'arrêter à cette maison parce que les personnes de cette maison sont plus à risque et ne veulent pas être exposées", a-t-elle déclaré. .

Pour tout le monde : envisagez des alternatives à la carte

Kinzie Riehm / Source de l'image via Getty Images


Est-il sûr de tromper ou de traiter pendant la pandémie de COVID-19 ? Des experts partagent des conseils de sécurité sanitaire pour Halloween

Les responsables de la santé du CDC ont classé différentes traditions de vacances par risque et mdash et nous avons demandé à un virologue et à un chercheur de se prononcer.

  • Le CDC a publié des directives de sécurité décourageant les Américains de participer au trick-or-treat traditionnel cette année, car cela pourrait être l'une des activités les plus risquées pendant la nouvelle pandémie de coronavirus.
  • Les experts en maladies infectieuses disent que l'aspect le plus risqué de l'astuce ou du traitement est d'être en contact étroit avec des personnes qui ne vivent pas dans votre maison.
  • Vous voudrez peut-être réévaluer ce que vous faites à Halloween, la façon dont vous distribuez les bonbons et si vous décidez ou non d'assister à des événements ou des festivités communautaires.

Alors que la nouvelle pandémie de coronavirus a interrompu bon nombre de nos traditions de vacances préférées, il semble que de nombreuses familles soient décidées à célébrer Halloween pendant la quarantaine. Un récent sondage Harris Poll suggère que plus de 70 % des mamans du millénaire prévoient de profiter au maximum de l'Halloween avec leur famille, avec 80% de tous les sondés en disant qu'aller au trick-or-treat est en haut de leur liste de choses à faire à Halloween.

Mais le trick-or-treat en 2020 est-il sûr ? C'est une question compliquée : les activités comme les fêtes à la maison et les danses à l'école comportent plus de risques, mais le trick-or-treat à l'extérieur (en particulier dans les zones où les épidémies sont atténuées) est moins risqué. Mais sortir n'éliminera pas tous les risques que vous devez prendre en compte, car les responsables de la santé des Centers for Disease Control and Prevention mettent en évidence les facteurs de risque qui peuvent entraver votre plaisir même en plein air.

"Dans une zone où il y a toujours une diffusion communautaire [et les choses] ne sont pas arrivées au point où les choses s'ouvrent à nouveau, je ne pense pas que le truc ou le traitement soit une bonne idée", explique Sandra Kesh, M.D., spécialiste des maladies infectieuses et directeur médical adjoint du Westmed Medical Group de New York. "Dans les zones où la prévalence dans la communauté est plus faible, je pense qu'il est normal de planifier un trick-or-treat, mais ce sera une expérience différente de celle de l'année dernière."

Croyez-le ou non, le plus gros risque d'un tour de passe-passe n'est peut-être pas les bonbons que vous ou vos enfants recevrez de chacun de vos voisins : « [les scientifiques] ont découvert que la plupart des [bactéries] de surface, on pense qu'elles ne pas être le principal mode de transmission et d'enfer du SRAS-CoV-2 Obtenir un bonbon d'une maison, le rapporter à la maison, puis le manger, je pense que c'est moins problématique », explique le Dr Kesh.

Mais nous devrons peut-être encore adapter la façon dont nous distribuons les bonbons, car les responsables du CDC soutiennent que faire du porte-à-porte aux enfants comporte le plus de risques cet Halloween. En tenant compte des familles souhaitant célébrer la fête cette année, le CDC décompose les activités qui comportent plus de risques que les autres options socialement éloignées. Ces types de plans sont considérés parmi les « plus à risque » pour les Américains :

  1. Participer à des friandises traditionnelles où des friandises sont remises aux enfants qui font du porte-à-porte.
  2. Avoir un coffre ou une friandise où des friandises sont distribuées dans des coffres de voitures alignées dans de grands parkings.
  3. Assister à des fêtes costumées surpeuplées tenues à l'intérieur.
  4. Aller dans une maison hantée intérieure où les gens peuvent être entassés et crier.
  5. Faire des promenades en charrette ou en tracteur avec des personnes qui ne font pas partie de votre foyer.
  6. Voyager à un festival d'automne rural qui n'est pas dans votre communauté si vous habitez dans une région où la propagation communautaire de COVID-19 est atteinte.

Les responsables du CDC disent que le risque peut être abaissé de multiples façons, principalement en gardant les activités dans votre propre maison ou dans votre jardin, ou lors d'une promenade contrôlée dans le quartier. Sculpter des citrouilles, décorer votre maison à l'intérieur et sur le porche ainsi que dans la cour, des concours virtuels de costumes d'Halloween ou des soirées cinéma à la maison. Le risque le plus faible par rapport au trick-or-treat traditionnel peut être de faire une "chasse au trésor où les enfants reçoivent des listes de choses sur le thème d'Halloween à rechercher pendant qu'ils marchent à l'extérieur de maison en maison en admirant les décorations d'Halloween à distance".

À mesure que de plus en plus d'informations sur la pandémie de coronavirus se développent, certaines des informations contenues dans cette histoire peuvent avoir changé depuis sa dernière mise à jour. Pour obtenir les informations les plus récentes sur COVID-19, veuillez visiter les ressources en ligne fournies par le CDC, l'OMS et votre service de santé publique local. Vous pouvez consulter les directives de sécurité complètes du CDC pour Halloween ici.


Est-il sûr de tromper ou de traiter pendant la pandémie de COVID-19 ? Des experts partagent des conseils de sécurité sanitaire pour Halloween

Les responsables de la santé du CDC ont classé différentes traditions de vacances par risque et mdash et nous avons demandé à un virologue et à un chercheur de se prononcer.

  • Le CDC a publié des directives de sécurité décourageant les Américains de participer au trick-or-treat traditionnel cette année, car cela pourrait être l'une des activités les plus risquées pendant la nouvelle pandémie de coronavirus.
  • Les experts en maladies infectieuses disent que l'aspect le plus risqué du truc ou du traitement est d'être en contact étroit avec des personnes qui ne vivent pas dans votre maison.
  • Vous voudrez peut-être réévaluer ce que vous faites à Halloween, la façon dont vous distribuez les bonbons et si vous décidez ou non d'assister à des événements ou des festivités communautaires.

Alors que la nouvelle pandémie de coronavirus a interrompu bon nombre de nos traditions de vacances préférées, il semble que de nombreuses familles soient décidées à célébrer Halloween pendant la quarantaine. Un récent sondage Harris Poll suggère que plus de 70 % des mamans du millénaire prévoient de profiter au maximum de l'Halloween avec leur famille, avec 80% de tous les sondés en disant qu'aller au trick-or-treat est en haut de leur liste de choses à faire à Halloween.

Mais le trick-or-treat en 2020 est-il sûr ? C'est une question compliquée : les activités comme les fêtes à la maison et les danses à l'école comportent plus de risques, mais le trick-or-treat à l'extérieur (en particulier dans les zones où les épidémies sont atténuées) est moins risqué. Mais sortir n'éliminera pas tous les risques que vous devez prendre en compte, car les responsables de la santé des Centers for Disease Control and Prevention mettent en évidence les facteurs de risque qui peuvent entraver votre plaisir même en plein air.

"Dans une zone où il y a toujours une diffusion communautaire [et les choses] ne sont pas arrivées au point où les choses s'ouvrent à nouveau, je ne pense pas que le truc ou le traitement soit une bonne idée", explique Sandra Kesh, M.D., spécialiste des maladies infectieuses et directeur médical adjoint du Westmed Medical Group de New York. "Dans les zones où la prévalence dans la communauté est plus faible, je pense qu'il est normal de planifier un trick-or-treat, mais ce sera une expérience différente de celle de l'année dernière."

Croyez-le ou non, le plus gros risque d'un tour de passe-passe n'est peut-être pas les bonbons que vous ou vos enfants recevrez de chacun de vos voisins : « [les scientifiques] ont découvert que la plupart des [bactéries] de surface, on pense qu'elles ne pas être le principal mode de transmission et d'enfer du SRAS-CoV-2 Obtenir un bonbon d'une maison, le rapporter à la maison, puis le manger, je pense que c'est moins problématique », explique le Dr Kesh.

Mais nous devrons peut-être encore adapter la façon dont nous distribuons les bonbons, car les responsables du CDC soutiennent que faire du porte-à-porte aux enfants comporte le plus de risques cet Halloween. En tenant compte des familles souhaitant célébrer la fête cette année, le CDC décompose les activités qui comportent plus de risques que les autres options socialement éloignées. Ces types de plans sont considérés parmi les « plus à risque » pour les Américains :

  1. Participer à des friandises traditionnelles où des friandises sont remises aux enfants qui font du porte-à-porte.
  2. Avoir un coffre ou une friandise où des friandises sont distribuées dans des coffres de voitures alignées dans de grands parkings.
  3. Assister à des fêtes costumées surpeuplées tenues à l'intérieur.
  4. Aller dans une maison hantée intérieure où les gens peuvent être entassés et crier.
  5. Faire des promenades en charrette ou en tracteur avec des personnes qui ne font pas partie de votre foyer.
  6. Voyager à un festival d'automne rural qui n'est pas dans votre communauté si vous habitez dans une région où la propagation communautaire de COVID-19 est atteinte.

Les responsables du CDC disent que le risque peut être abaissé de multiples façons, principalement en gardant les activités dans votre propre maison ou dans votre jardin, ou lors d'une promenade contrôlée dans le quartier. Sculpter des citrouilles, décorer votre maison à l'intérieur et sur le porche ainsi que dans la cour, des concours virtuels de costumes d'Halloween ou des soirées cinéma à la maison. Le risque le plus faible par rapport au trick-or-treat traditionnel peut être de faire une "chasse au trésor où les enfants reçoivent des listes de choses sur le thème d'Halloween à rechercher pendant qu'ils marchent à l'extérieur de maison en maison en admirant les décorations d'Halloween à distance".

Au fur et à mesure que de plus en plus d'informations sur la pandémie de coronavirus se développent, certaines des informations de cette histoire peuvent avoir changé depuis sa dernière mise à jour. Pour obtenir les informations les plus récentes sur COVID-19, veuillez visiter les ressources en ligne fournies par le CDC, l'OMS et votre service de santé publique local. Vous pouvez consulter les directives de sécurité complètes du CDC pour Halloween ici.


Est-il sûr de tromper ou de traiter pendant la pandémie de COVID-19 ? Des experts partagent des conseils de sécurité sanitaire pour Halloween

Les responsables de la santé du CDC ont classé différentes traditions de vacances par risque et mdash et nous avons demandé à un virologue et à un chercheur de se prononcer.

  • Le CDC a publié des directives de sécurité décourageant les Américains de participer au trick-or-treat traditionnel cette année, car cela pourrait être l'une des activités les plus risquées pendant la nouvelle pandémie de coronavirus.
  • Les experts en maladies infectieuses disent que l'aspect le plus risqué de l'astuce ou du traitement est d'être en contact étroit avec des personnes qui ne vivent pas dans votre maison.
  • Vous voudrez peut-être réévaluer ce que vous faites à Halloween, comment vous distribuez les bonbons et si vous décidez ou non d'assister à des événements ou des festivités communautaires.

Alors que la nouvelle pandémie de coronavirus a interrompu bon nombre de nos traditions de vacances préférées, il semble que de nombreuses familles soient décidées à célébrer Halloween pendant la quarantaine. Un récent sondage Harris Poll suggère que plus de 70 % des mamans du millénaire prévoient de profiter au maximum de l'Halloween avec leur famille, avec 80% de tous les sondés en disant qu'aller au trick-or-treat est en haut de leur liste de choses à faire à Halloween.

Mais le trick-or-treat en 2020 est-il sûr ? C'est une question compliquée : les activités comme les fêtes à la maison et les danses à l'école comportent plus de risques, mais le trick-or-treat à l'extérieur (en particulier dans les zones où les épidémies sont atténuées) est moins risqué. Mais sortir n'éliminera pas tous les risques que vous devez prendre en compte, car les responsables de la santé des Centers for Disease Control and Prevention mettent en évidence les facteurs de risque qui peuvent entraver votre plaisir même en plein air.

"Dans une zone où il y a toujours une propagation communautaire [et les choses] ne sont pas arrivées au point où les choses s'ouvrent à nouveau, je ne pense pas que le truc ou le traitement soit une bonne idée", explique Sandra Kesh, M.D., spécialiste des maladies infectieuses et directeur médical adjoint du Westmed Medical Group de New York. "Dans les zones où la prévalence dans la communauté est plus faible, je pense qu'il est normal de planifier un trick-or-treat, mais ce sera une expérience différente de celle de l'année dernière."

Croyez-le ou non, le plus grand risque dans le trick-or-treat n'est peut-être pas les bonbons que vous ou vos enfants recevrez de chacun de vos voisins : "[Les scientifiques] ont découvert que la plupart des [bactéries] de surface, on pense qu'elles ne pas être le principal mode de transmission et d'enfer du SRAS-CoV-2 Obtenir un bonbon d'une maison, le rapporter à la maison, puis le manger, je pense que c'est moins problématique », explique le Dr Kesh.

Mais nous devrons peut-être encore adapter la façon dont nous distribuons les bonbons, car les responsables du CDC soutiennent que faire du porte-à-porte aux enfants comporte le plus de risques cet Halloween. En tenant compte des familles souhaitant célébrer la fête cette année, le CDC décompose les activités qui comportent plus de risques que les autres options socialement éloignées. Ces types de plans sont considérés parmi les « plus à risque » pour les Américains :

  1. Participer à des friandises traditionnelles où des friandises sont remises aux enfants qui font du porte-à-porte.
  2. Avoir un coffre ou une friandise où des friandises sont distribuées à partir de coffres de voitures alignées dans de grands parkings.
  3. Assister à des fêtes costumées surpeuplées tenues à l'intérieur.
  4. Aller dans une maison hantée intérieure où les gens peuvent être entassés et crier.
  5. Faire des promenades en charrette ou en tracteur avec des personnes qui ne font pas partie de votre foyer.
  6. Voyager à un festival d'automne rural qui n'est pas dans votre communauté si vous vivez dans une région où la propagation communautaire de COVID-19 est atteinte.

Les responsables du CDC disent que le risque peut être abaissé de multiples façons, principalement en gardant les activités dans votre propre maison ou dans votre jardin, ou lors d'une promenade contrôlée dans le quartier. Sculpter des citrouilles, décorer votre maison à l'intérieur et sur le porche ainsi que dans la cour, des concours virtuels de costumes d'Halloween ou des soirées cinéma à la maison. Le risque le plus faible par rapport au trick-or-treat traditionnel peut être de faire une "chasse au trésor où les enfants reçoivent des listes de choses sur le thème d'Halloween à rechercher pendant qu'ils marchent à l'extérieur de maison en maison en admirant les décorations d'Halloween à distance".

À mesure que de plus en plus d'informations sur la pandémie de coronavirus se développent, certaines des informations contenues dans cette histoire peuvent avoir changé depuis sa dernière mise à jour. Pour obtenir les informations les plus récentes sur COVID-19, veuillez visiter les ressources en ligne fournies par le CDC, l'OMS et votre service de santé publique local. Vous pouvez consulter les directives de sécurité complètes du CDC pour Halloween ici.


Est-il sûr de tromper ou de traiter pendant la pandémie de COVID-19 ? Des experts partagent des conseils de sécurité sanitaire pour Halloween

Les responsables de la santé du CDC ont classé différentes traditions de vacances par risque et mdash et nous avons demandé à un virologue et à un chercheur de se prononcer.

  • Le CDC a publié des directives de sécurité décourageant les Américains de participer au trick-or-treat traditionnel cette année, car cela pourrait être l'une des activités les plus risquées pendant la nouvelle pandémie de coronavirus.
  • Les experts en maladies infectieuses disent que l'aspect le plus risqué de l'astuce ou du traitement est d'être en contact étroit avec des personnes qui ne vivent pas dans votre maison.
  • Vous voudrez peut-être réévaluer ce que vous faites à Halloween, la façon dont vous distribuez les bonbons et si vous décidez ou non d'assister à des événements ou des festivités communautaires.

Alors que la nouvelle pandémie de coronavirus a interrompu bon nombre de nos traditions de vacances préférées, il semble que de nombreuses familles soient décidées à célébrer Halloween pendant la quarantaine. Un récent sondage Harris Poll suggère que plus de 70 % des mamans du millénaire prévoient de profiter au maximum de l'Halloween avec leur famille, avec 80% de tous les sondés en disant qu'aller au trick-or-treat est en haut de leur liste de choses à faire à Halloween.

Mais le trick-or-treat en 2020 est-il sûr ? C'est une question compliquée : les activités comme les fêtes à la maison et les danses à l'école comportent plus de risques, mais le trick-or-treat à l'extérieur (en particulier dans les zones où les épidémies sont atténuées) est moins risqué. Mais sortir n'éliminera pas tous les risques que vous devez prendre en compte, car les responsables de la santé des Centers for Disease Control and Prevention mettent en évidence les facteurs de risque qui peuvent entraver votre plaisir même en plein air.

"Dans une zone où il y a toujours une propagation communautaire [et les choses] ne sont pas arrivées au point où les choses s'ouvrent à nouveau, je ne pense pas que le truc ou le traitement soit une bonne idée", explique Sandra Kesh, M.D., spécialiste des maladies infectieuses et directeur médical adjoint du Westmed Medical Group de New York. "Dans les zones où la prévalence dans la communauté est plus faible, je pense qu'il est normal de planifier un trick-or-treat, mais ce sera une expérience différente de celle de l'année dernière."

Croyez-le ou non, le plus grand risque dans le trick-or-treat n'est peut-être pas les bonbons que vous ou vos enfants recevrez de chacun de vos voisins : "[Les scientifiques] ont découvert que la plupart des [bactéries] de surface, on pense qu'elles ne pas être le principal mode de transmission et d'enfer du SRAS-CoV-2 Obtenir un bonbon d'une maison, le rapporter à la maison, puis le manger, je pense que c'est moins problématique », explique le Dr Kesh.

Mais nous devrons peut-être encore adapter la façon dont nous distribuons les bonbons, car les responsables du CDC soutiennent que faire du porte-à-porte aux enfants comporte le plus de risques cet Halloween. En tenant compte des familles souhaitant célébrer la fête cette année, le CDC décompose les activités qui comportent plus de risques que les autres options socialement éloignées. Ces types de plans sont considérés parmi les « plus à risque » pour les Américains :

  1. Participer à des friandises traditionnelles où des friandises sont remises aux enfants qui font du porte-à-porte.
  2. Avoir un coffre ou une friandise où des friandises sont distribuées dans des coffres de voitures alignées dans de grands parkings.
  3. Assister à des fêtes costumées surpeuplées tenues à l'intérieur.
  4. Aller dans une maison hantée intérieure où les gens peuvent être entassés et crier.
  5. Faire des promenades en charrette ou en tracteur avec des personnes qui ne font pas partie de votre foyer.
  6. Voyager à un festival d'automne rural qui n'est pas dans votre communauté si vous habitez dans une région où la propagation communautaire de COVID-19 est atteinte.

Les responsables du CDC disent que le risque peut être abaissé de multiples façons, principalement en gardant les activités dans votre propre maison ou dans votre jardin, ou lors d'une promenade contrôlée dans le quartier. Sculpter des citrouilles, décorer votre maison à l'intérieur et sur le porche ainsi que dans la cour, des concours virtuels de costumes d'Halloween ou des soirées cinéma à la maison. Le risque le plus faible par rapport au trick-or-treat traditionnel peut être de faire une "chasse au trésor où les enfants reçoivent des listes de choses sur le thème d'Halloween à rechercher pendant qu'ils marchent à l'extérieur de maison en maison en admirant les décorations d'Halloween à distance".

À mesure que de plus en plus d'informations sur la pandémie de coronavirus se développent, certaines des informations contenues dans cette histoire peuvent avoir changé depuis sa dernière mise à jour. Pour obtenir les informations les plus récentes sur COVID-19, veuillez visiter les ressources en ligne fournies par le CDC, l'OMS et votre service de santé publique local. Vous pouvez consulter les directives de sécurité complètes du CDC pour Halloween ici.


Est-il sûr de tromper ou de traiter pendant la pandémie de COVID-19 ? Des experts partagent des conseils de sécurité sanitaire pour Halloween

Les responsables de la santé du CDC ont classé différentes traditions de vacances par risque et mdash et nous avons demandé à un virologue et à un chercheur de se prononcer.

  • Le CDC a publié des directives de sécurité décourageant les Américains de participer au trick-or-treat traditionnel cette année, car cela pourrait être l'une des activités les plus risquées pendant la nouvelle pandémie de coronavirus.
  • Les experts en maladies infectieuses disent que l'aspect le plus risqué de l'astuce ou du traitement est d'être en contact étroit avec des personnes qui ne vivent pas dans votre maison.
  • Vous voudrez peut-être réévaluer ce que vous faites à Halloween, comment vous distribuez les bonbons et si vous décidez ou non d'assister à des événements ou des festivités communautaires.

Alors que la nouvelle pandémie de coronavirus a interrompu bon nombre de nos traditions de vacances préférées, il semble que de nombreuses familles soient décidées à célébrer Halloween pendant la quarantaine. Un récent sondage Harris Poll suggère que plus de 70 % des mamans du millénaire prévoient de profiter au maximum de l'Halloween avec leur famille, avec 80% de tous les sondés en disant qu'aller faire des bonbons ou un sort est en haut de leur liste de choses à faire à Halloween.

Mais le trick-or-treat en 2020 est-il sûr ? C'est une question compliquée : les activités comme les fêtes à la maison et les danses à l'école comportent plus de risques, mais le trick-or-treat à l'extérieur (en particulier dans les zones où les épidémies sont atténuées) est moins risqué. Mais sortir n'éliminera pas tous les risques que vous devez prendre en compte, car les responsables de la santé des Centers for Disease Control and Prevention mettent en évidence les facteurs de risque qui peuvent entraver votre plaisir même en plein air.

"Dans une zone où il y a toujours une diffusion communautaire [et les choses] ne sont pas arrivées au point où les choses s'ouvrent à nouveau, je ne pense pas que le truc ou le traitement soit une bonne idée", explique Sandra Kesh, M.D., an infectious disease specialist and the deputy medical director at New York's Westmed Medical Group. "In areas where the community prevalence is lower, I think it's okay to plan to trick-or-treat, but it's going to be a different experience than it was last year."

Believe it or not, the biggest risk in trick-or-treating may not be the candy you or your kids will be receiving from each of your neighbors: "[Scientists] have found that most of the surface [bacteria], it's thought to not be the main mode of SARS-CoV-2 transmission&hellip Getting a piece of candy from a house, bringing it home, and then eating it, I think that's less problematic," Dr. Kesh says.

But we may still have to adapt the way we distribute candy, as CDC officials maintain that having children head door to door comes with the most risk this Halloween. With consideration to families wishing to celebrate the holiday this year, the CDC breaks down activities that carry more risk than other socially-distanced options. These kinds of plans are considered among "higher risk" for Americans:

  1. Participating in traditional trick-or-treating where treats are handed to children who go door to door.
  2. Having trunk-or-treat where treats are handed out from trunks of cars lined up in large parking lots.
  3. Attending crowded costume parties held indoors.
  4. Going to an indoor haunted house where people may be crowded together and screaming.
  5. Going on hayrides or tractor rides with people who are not in your household.
  6. Traveling to a rural fall festival that is not in your community if you live in an area with community spread of COVID-19.

CDC officials say risk can be lowered in a multitude of ways, mainly by keeping activities to your own home or backyard, or in a controlled walk around the neighborhood. Carving pumpkins, decorating your home inside and on the front porch as well as in the backyard, virtual Halloween costume contests, or movie nights at home. The lowest risk comparative to traditional trick-or-treating may be doing a "scavenger hunt where children are given lists of Halloween-themed things to look for while they walk outdoors from house to house admiring Halloween decorations at a distance."

As more information about the coronavirus pandemic develops, some of the information in this story may have changed since it was last updated. For the most up-to-date information on COVID-19, please visit the online resources provided by the CDC, WHO, and your local public health department. You can view the CDC's full Halloween safety guidelines here.


Is It Safe to Trick-or-Treat During the COVID-19 Pandemic? Experts Share Halloween Health Safety Tips

CDC health officials have ranked different holiday traditions by risk &mdash and we asked a virologist and a researcher weigh in.

  • The CDC released safety guidelines discouraging Americans from participating in traditional trick-or-treating this year, as it could be one of the riskiest activities during the novel coronavirus pandemic.
  • Infectious disease experts say the riskiest aspect of trick-or-treating is being in close contact with people who don't live in your home.
  • You may want to reevaluate what you do on Halloween, how you distribute candy, and whether or not you decide to attend any community events or festivities.

While the novel coronavirus pandemic has interrupted many of our favorite holiday traditions, it seems many families are dead-set on celebrating Halloween during quarantine. A recent Harris Poll survey suggests that more than 70% of millennial moms are planning to make "the most" of Halloween with their families, with 80% of all surveyed saying that heading out to trick-or-treat is at the top of their list of things to do on Halloween.

But is trick-or-treating in 2020 safe? It's a complicated question: Activities like house parties and school dances carry more risk, but trick-or-treating outside (especially in areas where outbreaks are mitigated) is less risky. But heading outside won't eliminate all of the risks you must consider, as health officials at the Centers for Disease Control and Prevention highlight risk factors that can impede your fun even in the open air.

"In an area where there's still ongoing community spread [and things] haven't gotten to the point where things are opening up again, I don't think trick-or-treating is a great idea," explains Sandra Kesh, M.D., an infectious disease specialist and the deputy medical director at New York's Westmed Medical Group. "In areas where the community prevalence is lower, I think it's okay to plan to trick-or-treat, but it's going to be a different experience than it was last year."

Believe it or not, the biggest risk in trick-or-treating may not be the candy you or your kids will be receiving from each of your neighbors: "[Scientists] have found that most of the surface [bacteria], it's thought to not be the main mode of SARS-CoV-2 transmission&hellip Getting a piece of candy from a house, bringing it home, and then eating it, I think that's less problematic," Dr. Kesh says.

But we may still have to adapt the way we distribute candy, as CDC officials maintain that having children head door to door comes with the most risk this Halloween. With consideration to families wishing to celebrate the holiday this year, the CDC breaks down activities that carry more risk than other socially-distanced options. These kinds of plans are considered among "higher risk" for Americans:

  1. Participating in traditional trick-or-treating where treats are handed to children who go door to door.
  2. Having trunk-or-treat where treats are handed out from trunks of cars lined up in large parking lots.
  3. Attending crowded costume parties held indoors.
  4. Going to an indoor haunted house where people may be crowded together and screaming.
  5. Going on hayrides or tractor rides with people who are not in your household.
  6. Traveling to a rural fall festival that is not in your community if you live in an area with community spread of COVID-19.

CDC officials say risk can be lowered in a multitude of ways, mainly by keeping activities to your own home or backyard, or in a controlled walk around the neighborhood. Carving pumpkins, decorating your home inside and on the front porch as well as in the backyard, virtual Halloween costume contests, or movie nights at home. The lowest risk comparative to traditional trick-or-treating may be doing a "scavenger hunt where children are given lists of Halloween-themed things to look for while they walk outdoors from house to house admiring Halloween decorations at a distance."

As more information about the coronavirus pandemic develops, some of the information in this story may have changed since it was last updated. For the most up-to-date information on COVID-19, please visit the online resources provided by the CDC, WHO, and your local public health department. You can view the CDC's full Halloween safety guidelines here.


Is It Safe to Trick-or-Treat During the COVID-19 Pandemic? Experts Share Halloween Health Safety Tips

CDC health officials have ranked different holiday traditions by risk &mdash and we asked a virologist and a researcher weigh in.

  • The CDC released safety guidelines discouraging Americans from participating in traditional trick-or-treating this year, as it could be one of the riskiest activities during the novel coronavirus pandemic.
  • Infectious disease experts say the riskiest aspect of trick-or-treating is being in close contact with people who don't live in your home.
  • You may want to reevaluate what you do on Halloween, how you distribute candy, and whether or not you decide to attend any community events or festivities.

While the novel coronavirus pandemic has interrupted many of our favorite holiday traditions, it seems many families are dead-set on celebrating Halloween during quarantine. A recent Harris Poll survey suggests that more than 70% of millennial moms are planning to make "the most" of Halloween with their families, with 80% of all surveyed saying that heading out to trick-or-treat is at the top of their list of things to do on Halloween.

But is trick-or-treating in 2020 safe? It's a complicated question: Activities like house parties and school dances carry more risk, but trick-or-treating outside (especially in areas where outbreaks are mitigated) is less risky. But heading outside won't eliminate all of the risks you must consider, as health officials at the Centers for Disease Control and Prevention highlight risk factors that can impede your fun even in the open air.

"In an area where there's still ongoing community spread [and things] haven't gotten to the point where things are opening up again, I don't think trick-or-treating is a great idea," explains Sandra Kesh, M.D., an infectious disease specialist and the deputy medical director at New York's Westmed Medical Group. "In areas where the community prevalence is lower, I think it's okay to plan to trick-or-treat, but it's going to be a different experience than it was last year."

Believe it or not, the biggest risk in trick-or-treating may not be the candy you or your kids will be receiving from each of your neighbors: "[Scientists] have found that most of the surface [bacteria], it's thought to not be the main mode of SARS-CoV-2 transmission&hellip Getting a piece of candy from a house, bringing it home, and then eating it, I think that's less problematic," Dr. Kesh says.

But we may still have to adapt the way we distribute candy, as CDC officials maintain that having children head door to door comes with the most risk this Halloween. With consideration to families wishing to celebrate the holiday this year, the CDC breaks down activities that carry more risk than other socially-distanced options. These kinds of plans are considered among "higher risk" for Americans:

  1. Participating in traditional trick-or-treating where treats are handed to children who go door to door.
  2. Having trunk-or-treat where treats are handed out from trunks of cars lined up in large parking lots.
  3. Attending crowded costume parties held indoors.
  4. Going to an indoor haunted house where people may be crowded together and screaming.
  5. Going on hayrides or tractor rides with people who are not in your household.
  6. Traveling to a rural fall festival that is not in your community if you live in an area with community spread of COVID-19.

CDC officials say risk can be lowered in a multitude of ways, mainly by keeping activities to your own home or backyard, or in a controlled walk around the neighborhood. Carving pumpkins, decorating your home inside and on the front porch as well as in the backyard, virtual Halloween costume contests, or movie nights at home. The lowest risk comparative to traditional trick-or-treating may be doing a "scavenger hunt where children are given lists of Halloween-themed things to look for while they walk outdoors from house to house admiring Halloween decorations at a distance."

As more information about the coronavirus pandemic develops, some of the information in this story may have changed since it was last updated. For the most up-to-date information on COVID-19, please visit the online resources provided by the CDC, WHO, and your local public health department. You can view the CDC's full Halloween safety guidelines here.


Is It Safe to Trick-or-Treat During the COVID-19 Pandemic? Experts Share Halloween Health Safety Tips

CDC health officials have ranked different holiday traditions by risk &mdash and we asked a virologist and a researcher weigh in.

  • The CDC released safety guidelines discouraging Americans from participating in traditional trick-or-treating this year, as it could be one of the riskiest activities during the novel coronavirus pandemic.
  • Infectious disease experts say the riskiest aspect of trick-or-treating is being in close contact with people who don't live in your home.
  • You may want to reevaluate what you do on Halloween, how you distribute candy, and whether or not you decide to attend any community events or festivities.

While the novel coronavirus pandemic has interrupted many of our favorite holiday traditions, it seems many families are dead-set on celebrating Halloween during quarantine. A recent Harris Poll survey suggests that more than 70% of millennial moms are planning to make "the most" of Halloween with their families, with 80% of all surveyed saying that heading out to trick-or-treat is at the top of their list of things to do on Halloween.

But is trick-or-treating in 2020 safe? It's a complicated question: Activities like house parties and school dances carry more risk, but trick-or-treating outside (especially in areas where outbreaks are mitigated) is less risky. But heading outside won't eliminate all of the risks you must consider, as health officials at the Centers for Disease Control and Prevention highlight risk factors that can impede your fun even in the open air.

"In an area where there's still ongoing community spread [and things] haven't gotten to the point where things are opening up again, I don't think trick-or-treating is a great idea," explains Sandra Kesh, M.D., an infectious disease specialist and the deputy medical director at New York's Westmed Medical Group. "In areas where the community prevalence is lower, I think it's okay to plan to trick-or-treat, but it's going to be a different experience than it was last year."

Believe it or not, the biggest risk in trick-or-treating may not be the candy you or your kids will be receiving from each of your neighbors: "[Scientists] have found that most of the surface [bacteria], it's thought to not be the main mode of SARS-CoV-2 transmission&hellip Getting a piece of candy from a house, bringing it home, and then eating it, I think that's less problematic," Dr. Kesh says.

But we may still have to adapt the way we distribute candy, as CDC officials maintain that having children head door to door comes with the most risk this Halloween. With consideration to families wishing to celebrate the holiday this year, the CDC breaks down activities that carry more risk than other socially-distanced options. These kinds of plans are considered among "higher risk" for Americans:

  1. Participating in traditional trick-or-treating where treats are handed to children who go door to door.
  2. Having trunk-or-treat where treats are handed out from trunks of cars lined up in large parking lots.
  3. Attending crowded costume parties held indoors.
  4. Going to an indoor haunted house where people may be crowded together and screaming.
  5. Going on hayrides or tractor rides with people who are not in your household.
  6. Traveling to a rural fall festival that is not in your community if you live in an area with community spread of COVID-19.

CDC officials say risk can be lowered in a multitude of ways, mainly by keeping activities to your own home or backyard, or in a controlled walk around the neighborhood. Carving pumpkins, decorating your home inside and on the front porch as well as in the backyard, virtual Halloween costume contests, or movie nights at home. The lowest risk comparative to traditional trick-or-treating may be doing a "scavenger hunt where children are given lists of Halloween-themed things to look for while they walk outdoors from house to house admiring Halloween decorations at a distance."

As more information about the coronavirus pandemic develops, some of the information in this story may have changed since it was last updated. For the most up-to-date information on COVID-19, please visit the online resources provided by the CDC, WHO, and your local public health department. You can view the CDC's full Halloween safety guidelines here.


Is It Safe to Trick-or-Treat During the COVID-19 Pandemic? Experts Share Halloween Health Safety Tips

CDC health officials have ranked different holiday traditions by risk &mdash and we asked a virologist and a researcher weigh in.

  • The CDC released safety guidelines discouraging Americans from participating in traditional trick-or-treating this year, as it could be one of the riskiest activities during the novel coronavirus pandemic.
  • Infectious disease experts say the riskiest aspect of trick-or-treating is being in close contact with people who don't live in your home.
  • You may want to reevaluate what you do on Halloween, how you distribute candy, and whether or not you decide to attend any community events or festivities.

While the novel coronavirus pandemic has interrupted many of our favorite holiday traditions, it seems many families are dead-set on celebrating Halloween during quarantine. A recent Harris Poll survey suggests that more than 70% of millennial moms are planning to make "the most" of Halloween with their families, with 80% of all surveyed saying that heading out to trick-or-treat is at the top of their list of things to do on Halloween.

But is trick-or-treating in 2020 safe? It's a complicated question: Activities like house parties and school dances carry more risk, but trick-or-treating outside (especially in areas where outbreaks are mitigated) is less risky. But heading outside won't eliminate all of the risks you must consider, as health officials at the Centers for Disease Control and Prevention highlight risk factors that can impede your fun even in the open air.

"In an area where there's still ongoing community spread [and things] haven't gotten to the point where things are opening up again, I don't think trick-or-treating is a great idea," explains Sandra Kesh, M.D., an infectious disease specialist and the deputy medical director at New York's Westmed Medical Group. "In areas where the community prevalence is lower, I think it's okay to plan to trick-or-treat, but it's going to be a different experience than it was last year."

Believe it or not, the biggest risk in trick-or-treating may not be the candy you or your kids will be receiving from each of your neighbors: "[Scientists] have found that most of the surface [bacteria], it's thought to not be the main mode of SARS-CoV-2 transmission&hellip Getting a piece of candy from a house, bringing it home, and then eating it, I think that's less problematic," Dr. Kesh says.

But we may still have to adapt the way we distribute candy, as CDC officials maintain that having children head door to door comes with the most risk this Halloween. With consideration to families wishing to celebrate the holiday this year, the CDC breaks down activities that carry more risk than other socially-distanced options. These kinds of plans are considered among "higher risk" for Americans:

  1. Participating in traditional trick-or-treating where treats are handed to children who go door to door.
  2. Having trunk-or-treat where treats are handed out from trunks of cars lined up in large parking lots.
  3. Attending crowded costume parties held indoors.
  4. Going to an indoor haunted house where people may be crowded together and screaming.
  5. Going on hayrides or tractor rides with people who are not in your household.
  6. Traveling to a rural fall festival that is not in your community if you live in an area with community spread of COVID-19.

CDC officials say risk can be lowered in a multitude of ways, mainly by keeping activities to your own home or backyard, or in a controlled walk around the neighborhood. Carving pumpkins, decorating your home inside and on the front porch as well as in the backyard, virtual Halloween costume contests, or movie nights at home. The lowest risk comparative to traditional trick-or-treating may be doing a "scavenger hunt where children are given lists of Halloween-themed things to look for while they walk outdoors from house to house admiring Halloween decorations at a distance."

As more information about the coronavirus pandemic develops, some of the information in this story may have changed since it was last updated. For the most up-to-date information on COVID-19, please visit the online resources provided by the CDC, WHO, and your local public health department. You can view the CDC's full Halloween safety guidelines here.


Is It Safe to Trick-or-Treat During the COVID-19 Pandemic? Experts Share Halloween Health Safety Tips

CDC health officials have ranked different holiday traditions by risk &mdash and we asked a virologist and a researcher weigh in.

  • The CDC released safety guidelines discouraging Americans from participating in traditional trick-or-treating this year, as it could be one of the riskiest activities during the novel coronavirus pandemic.
  • Infectious disease experts say the riskiest aspect of trick-or-treating is being in close contact with people who don't live in your home.
  • You may want to reevaluate what you do on Halloween, how you distribute candy, and whether or not you decide to attend any community events or festivities.

While the novel coronavirus pandemic has interrupted many of our favorite holiday traditions, it seems many families are dead-set on celebrating Halloween during quarantine. A recent Harris Poll survey suggests that more than 70% of millennial moms are planning to make "the most" of Halloween with their families, with 80% of all surveyed saying that heading out to trick-or-treat is at the top of their list of things to do on Halloween.

But is trick-or-treating in 2020 safe? It's a complicated question: Activities like house parties and school dances carry more risk, but trick-or-treating outside (especially in areas where outbreaks are mitigated) is less risky. But heading outside won't eliminate all of the risks you must consider, as health officials at the Centers for Disease Control and Prevention highlight risk factors that can impede your fun even in the open air.

"In an area where there's still ongoing community spread [and things] haven't gotten to the point where things are opening up again, I don't think trick-or-treating is a great idea," explains Sandra Kesh, M.D., an infectious disease specialist and the deputy medical director at New York's Westmed Medical Group. "In areas where the community prevalence is lower, I think it's okay to plan to trick-or-treat, but it's going to be a different experience than it was last year."

Believe it or not, the biggest risk in trick-or-treating may not be the candy you or your kids will be receiving from each of your neighbors: "[Scientists] have found that most of the surface [bacteria], it's thought to not be the main mode of SARS-CoV-2 transmission&hellip Getting a piece of candy from a house, bringing it home, and then eating it, I think that's less problematic," Dr. Kesh says.

But we may still have to adapt the way we distribute candy, as CDC officials maintain that having children head door to door comes with the most risk this Halloween. With consideration to families wishing to celebrate the holiday this year, the CDC breaks down activities that carry more risk than other socially-distanced options. These kinds of plans are considered among "higher risk" for Americans:

  1. Participating in traditional trick-or-treating where treats are handed to children who go door to door.
  2. Having trunk-or-treat where treats are handed out from trunks of cars lined up in large parking lots.
  3. Attending crowded costume parties held indoors.
  4. Going to an indoor haunted house where people may be crowded together and screaming.
  5. Going on hayrides or tractor rides with people who are not in your household.
  6. Traveling to a rural fall festival that is not in your community if you live in an area with community spread of COVID-19.

CDC officials say risk can be lowered in a multitude of ways, mainly by keeping activities to your own home or backyard, or in a controlled walk around the neighborhood. Carving pumpkins, decorating your home inside and on the front porch as well as in the backyard, virtual Halloween costume contests, or movie nights at home. The lowest risk comparative to traditional trick-or-treating may be doing a "scavenger hunt where children are given lists of Halloween-themed things to look for while they walk outdoors from house to house admiring Halloween decorations at a distance."

As more information about the coronavirus pandemic develops, some of the information in this story may have changed since it was last updated. For the most up-to-date information on COVID-19, please visit the online resources provided by the CDC, WHO, and your local public health department. You can view the CDC's full Halloween safety guidelines here.


Voir la vidéo: TOP5: Kauden hienoimmat torjunnat! (Octobre 2021).